MECA 2000

recommended by vacuum-guide.com

Les pompes ioniques Meca 2000 sont de type Diode. De conception Ultravide, elles permettent d’atteindre des pressions de l’ordre de 10-12 mbar. Le soin apporté à leur fabrication et notamment aux étuvages à température élevée abaisse considérablement le taux d’hydrogène résiduel.

Sans entretien et de démarrage facile dès 10-4 mbar, elles trouvent surtout leur application dans les installations restant en permanence sous vide.

Deux types de pompes ioniques sont proposés : les pompes ioniques de la série PID et de la série PIDG. Les pompes ioniques PIDG sont des pompes combinées ioniques et sublimation de titane.

Pour ces deux séries, les éléments de pompage intégrés diffèrent en fonction du type de gaz à pomper. Pour les gaz rares qui ne se combinent pas au titane, nous installons des éléments de pompage spéciaux pour gaz rares.

 

 

POMPES IONIQUES SERIE PID :

Les pompes ioniques de la série PID ont une tension de fonctionnement de 5 kV fournie par des alimentations dédiées. Le courant absorbé par ces pompes est proportionnel à la pression (voir courbe ci-contre), sa valeur étant donnée par l’alimentation. La forme des céramiques utilisées sur les éléments de pompage et le connecteur haute tension réduisent au maximum les risques de courant de fuite électrique. L’excellente symétrie du circuit magnétique donne également les champs de fuite les plus réduits. Il est constitué d’éléments standard en ferrite à très grand champ magnétique. La température d’étuvage maximum de ces pompes est de 200°C avec le champ magnétique et 300°C sans le champ magnétique.

Ces pompes intègrent des éléments standards ou des éléments pour gaz rares :

 

-   Eléments gaz rares : les pompes série PID sont composées d’éléments standards de 25 L/s chacun (12,5 L/s pour les PID 50) facilement interchangeables et dont l’expérience a montré qu’ils étaient les plus fiables et les plus robustes. L’élément de pompage standard est constitué d’une cathode réalisée par 2 plaques en matériaux getter (titane) et d’une anode formée de multiples cylindres en acier inoxydable (voir schéma de principe ci-contre).

 

-   Eléments gaz rares : Les gaz rares ne se combinant pas au titane, ils sont pompés par ensevelissement. Les vitesses de pompage sur ces gaz sont donc réduites. Si les débits sont importants, les pompes doivent être équipées d’éléments gaz spéciaux, dits « éléments gaz rares » qui combinent plusieurs matériaux. Les vitesses de pompage sur les gaz rares sont alors considérablement augmentées.

  


POMPES IONIQUES SERIE PIDG :

Les pompes combinées de la série PIDG associent une pompe ionique diode de notre série PID à un pompage par sublimation de titane.

 

Principe de fonctionnement :

 

  • Pompage ionique :

        De même conception que celle des pompes de la série PID, les pompes PIDG fournissent un pompage de base permanent d’un système et  ne nécessite pratiquement aucun entretien.

 

  • Pompage à sublimation de titane

        La sublimation de titane apporte un surcroît de pompage très élevé. La vitesse de pompage donnée par le sublimateur est, si la sublimation est suffisante, proportionnelle à la surface de dépôt et fonction de la température de la paroi. Ainsi des vitesses de pompage interne supérieures à 2000 L/s peuvent être obtenues.

        La vitesse de pompage sera d’autant plus élevée que la température de refroidissement du panneau froid sera faible. Pour un pompage plus efficace de l’hydrogène, il est nécessaire d’effectuer le refroidissement du panneau par azote liquide pour améliorer la condensation.